Semestre 1 : Projets bibliographiques et expérimentaux

Pour compléter l’enseignement magistral traitant des notions fondamentales mais aussi des applications du champ de la microfluidique, le curriculum du master 2 Microfluidique accorde une large part :

Aux projets bibliographiques.

Parcourant tout le semestre, les étudiants travaillent en autonomie, mais dans le cadre d’un tutorat avec un chercheur spécialiste du domaine, sur une thématique bibliographique fondamentale ou appliqués. Quelques exemples ?

Techniques de fabrication et d’injection sous la peau avec des micro-aiguilles
Fabrication et formulation de liposomes en microfluidique

Aux conférences

Régulièrement, des conférenciers venant de l’industrie ou du monde académique, viennent pour présenter leur travail et leurs sujets de recherche.

Aux travaux expérimentaux

Ces travaux se déroulent au sein de la salle blanche et grise de l’IPGG, ou une salle de TP dédiée est mise à disposition des étudiants.

Dans le cadre de l’UE de Microfabrication

Séance 1 : Fabrication complète d’un circuit microfluidique en salle blanche : réalisation d’un moule en SU8, utilisation du PDMS, assemblage par activation plasma.
Séance 2 : Etude du profil d’écoulement et caractérisation de divers circuits de mélange ou de fabrication de gradients monophasiques
Séance 3 : Etude d’écoulements diphasiques à partir de circuits de type T-junction ou flow-focusing. Tracé de diagramme de phase.
Séance 4 : Fabrication de puces microfluidiques en matériau thermoplastique
Séance 5 : Mise en œuvre de la dielectrophorèse et bio-MEMS (ENS Cachan, B. Le Pioufle)

Dans le cadre du cours de Génie Chimique

Les participant à l’UE réalisent un projet basé sur le logiciel en source ouverte libre Gerris Flow Solver permettant de réaliser les écoulements étudiés dans la partie I sous forme numérique, avec notamment, l’allée de Bénard Von Karman, l’écoulement dans un milieu poreux et l’ébullition en film.

 

Advertisements